Faites comme les moines bouddhistes : buvez du thé !

Faites comme les moines bouddhistes : buvez du thé !

Lorsqu’on y pense, l'association entre bouddhisme et thé semble naturelle et évidente. Tout ce qui découle aujourd’hui des pratiques bouddhistes originelles se rapproche des clichés associés à la consommation de thé. Le yoga, le zen, la méditation, et la nutrition d’un côté. Le calme, la purification, les rituels et la cérémonie de l’autre. Aucune autre boisson ne peut se targuer d’un rapport si proche avec les enseignements du Bouddha. Essayez de trouver la moindre trace karmique dans un Capuccino ou un Irish Coffee !

Moine Qui Médite

Le thé dans le bouddhisme : une tradition millénaire

De nombreux documents historiques relatent l’histoire de Furong Daokai, un moine célèbre et éminent de la dynastie Jin de l'Est, qui a parachevé son éveil bouddhiste au temple Zhaode. Il était évidemment très assidu dans sa pratique de la méditation. Et pour tenir la fatigue à l’écart et chasser la somnolence, il est dit qu’il avait pour habitude de boire du thé.

De nombreuses autres biographies de grandes figures du bouddhisme évoquent des faits similaires, et la consommation de thé est très rapidement devenue une pratique courante chez les moines. Ils espéraient ainsi améliorer leurs capacités méditatives et leur concentration. La consommation de thé faisait totalement partie de la routine quotidienne dans les temples sous la dynastie Tang, il y a environ 1200 ans.

Sans le savoir, ces moines avaient découvert que le thé contenait un double punch de caféine et de L-théanine. Sans avoir recours à des études de laboratoire, ils ressentaient les effets de la caféine qui combattait la somnolence, et ceux de la L-théanine qui affinait leur concentration durant leurs séances de méditation.  Combinées, ces deux molécules puissantes aidaient à la méditation et à l'illumination spirituelle.

Aujourd'hui, la science moderne a largement prouvé ce que ces moines intelligents savaient intuitivement. Et le thé est apprécié, non seulement comme une boisson délicieuse, mais aussi pour ses nombreux bienfaits sur l’organisme.

Temple Bouddhiste

Le thé pour élever le corps et l’esprit

Comme on le disait sous la dynastie Song, les moines "se lèvent, se lavent le visage et les mains, et boivent du thé le matin. Ensuite, ils s'assoient pendant la méditation et font une sieste. Quand ils se lèvent, ils se lavent le visage et les mains, et boivent du thé. Ils ont un repas. Puis, ils se lavent le visage et les mains, et boivent du thé." Bref, tout est lié au thé. La routine quotidienne des moines est rythmée par le thé, qui est consommé fréquemment tout au long de leur journée. De nombreux temples bouddhistes chinois ont d’ailleurs instauré des cérémonies pour le thé, la plus célèbre d’entre elles étant le banquet de thé du temple Jingshan.

Le bouddhisme soutient par ailleurs que les vertus du thé contribuent directement à la quête du Tao. Le thé "calme l'esprit", ceux qui en boivent "se rapprochent plus facilement de l'illumination", et rentrent en résonance avec la nature et l'univers tout entier. La consommation de thé est donc directement associée au grand réveil du bouddhisme.

Le bouddhisme a propulsé le succès du thé

Pour toutes les raisons évoquées précédemment, le bouddhisme zen a eu des répercussions très importantes sur l’essor du thé en tant que boisson du quotidien. Il a contribué à la professionnalisation des pratiques de culture, à la diffusion d’information, à l’organisation de cérémonies, à la fabrication d’accessoires, de tasses et de pots pour la préparation du thé, …

Tasse Asiatique

Les monastères et les temples étaient de vraies petites entreprises qui contribuaient directement à la production du thé. Au fur et à mesure de leur expansion, en nombre, en taille et en influence, ils ont contribué à la banalisation du thé. La tradition bouddhiste des moines errants a carrément étendu la culture du thé au Japon, et formalisé la cérémonie et le rituel du thé qui sont devenus un des symboles forts de ce pays.

Les bouddhistes ont également domestiqué l'arbre à thé sauvage, qui pouvait atteindre jusqu’à 6 mètres de haut. Ils sont parvenus à le réduire à un arbuste d'un mètre, et à la planter en rangées uniformes à hauteur idéale pour la cueillette.

Le livre best-seller sur le thé, qui est resté la référence pendant des siècles, est le Ch'a Ching  (Le Classique du Thé). Cet ouvrage a bien sûr été écrit par un moine bouddhiste et publié vers 720 avant notre ère. C’est un guide très complet et sophistiqué qui traite de la culture, de la récolte, des ustensiles à utiliser, et même de la hauteur à laquelle verser l'eau bouillante dans la tasse !

Ce n'est pas du tout une coïncidence si tant de grandes régions de thé restent charnellement bouddhistes, et si tant de temples y élisent domicile. L’exemple le plus frappant est sans doute le Pic d’Adam, au Sri Lanka. Cette montagne serait le dernier endroit foulé par le Bouddha avant qu’il ne monte au nirvana. Et il se trouve que ce terroir produit l'un des thés blancs les meilleurs du monde : une boisson unique et inégalable. Or les plants de thé qui y sont situés sont uniquement là grâce au temple bouddhiste qui est à proximité.

Visage du Bouddha

Appliquez cette sagesse ancienne aujourd’hui !

Les moines boivent du thé vert pour la vigilance et la concentration. Faites-en autant et profitez des nombreuses vertus du thé! Préférez toujours un thé bio, gage de qualité et de saveur.

Si vous souhaitez vous immerger totalement dans l’ambiance d’un temple bouddhiste le temps de votre bol de thé, n’hésitez pas à intégrer une statue Bouddha à votre intérieur, ou à faire flotter des vapeurs d’encens dans votre salon. Vous pourrez alors laisser votre esprit vagabonder, et pourquoi pas atteindre vous aussi l'illumination!



Voir l'article entier

Senteurs de France Boutique Bougie Parfumée
Senteurs de France : Parfumez votre tea-time

Voir l'article entier
Tisanes Anti Stress
Top 5 des Tisanes Anti-Stress

Voir l'article entier
Comment Infuser le Thé
Comment infuser du thé ?

Le thé n’a pas toujours été infusé dans des théière ou plus récemment grâce à des machines. Nous explorons ici les différents moyens de préparation du thé !
Voir l'article entier

INSCRIVEZ-VOUS